AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Place à la jeunesse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hammjar
Édile Enquiquineuse
Administratrice
avatar
Campe depuis le : 05/07/2015
Messages tapotés : 446
Localisation : Bourg du Cerf
Représentant : Elva

MessageSujet: Place à la jeunesse !   Mer 26 Aoû - 14:46





Agenouillée au pied d'un grand arbre dont l'épaisseur du feuillage faisait ployer ses branches, Elva psalmodiait, les yeux fermés, un grigri serré contre son cœur. La jeune femme avait un visage tout en finesse et plein de grâce, mais portait malheureusement une longue balafre sur l'une de ses joues.
Elle devait cette cicatrice à une flèche elfique, qui lors d'une bataille, avait bien failli lui ôter la vie alors qu'elle tentait de se mettre à l'abri. Elle avait vécu toute son enfance parmi le peuple pourpre, ballottée de guerres en campements. Elle était intimement persuadée qu'elle devait sa vie à Adonysia, gardienne de l'arbre de vie, qui veillait sur la forêt de Jade dont elle était native. Arrivée à l'aube de sa vie d'adulte, elle avait choisi de rejoindre sa famille paternelle, traumatisée par toutes les horreurs qu'elle avait vues pendant ses jeunes années.

- Je savais que j'allais te trouver ici...

Elva sortit de sa rêverie d'un sursaut et se tourna vers sa tante. Celle-ci était un peu plus loin et semblait l'observer depuis un moment déjà. Elle portait de beaux vêtements, et avait arrangé ses cheveux. Elle donnait l'impression de préparer quelque chose...

- Tu es là depuis longtemps ?
- Trop peu. Je voudrais rester, mais nous sommes attendues. Je comprends pourquoi tu aimes cet endroit. Tout est si calme et paisible... Ca change des marchés ! Je n'ai jamais été très proche des dieux, du moins jamais autant que toi.
- C'est parce que tu ne sais pas écouter. Tu ne prends jamais ton temps, tu es tout le temps pressée. Où souhaites-tu encore m'emmener cette fois-ci ?!


Mais Eleonice lui avait déjà tourné le dos et s'engageait sur le chemin pour rentrer au bourg. Elva semblait un peu exaspérée, et à la fois curieuse. Elle devait bien avouer qu'elle ne s'ennuyait jamais avec sa tante ; c'était une femme fascinante qui avait tant de choses à lui apprendre. Elle lui emboîta donc le pas et courut en relevant ses jupons pour se mettre à sa hauteur.
Eleonice avait le sourire et poussait parfois la chansonnette. Il n'y avait aucun doute, elle préparait quelque chose, mais Elva fut incapable de lui soutirer la moindre information.

Arrivées au cœur du Bourg, elles remontèrent quelques ruelles, passèrent devant la tour des archives et s'engouffrèrent dans l'auditorium. C'était la première fois qu'Elva mettait les pieds ici. Habituellement, seuls les représentants de famille pouvaient entrer. Elle fut époustouflée par l'architecture de la pièce, bien que celle-ci ne fut pas très grande. Des gradins en pierre s'élevaient en deux arcs de cercle. Au centre, une petite estrade attendait qu'on prenne place. Sur tous les murs, du lierre courait entre les briques, donnant à la pièce un aspect des plus uniques.

Quelques personnes étaient assises dans les gradins, des membres de l'Assemblée à n'en pas douter : elle reconnaissait Tarkor et Calixte. Elva n'avait pas fini d'admirer la salle que déjà sa tante se tenait sur l'estrade. Ne sachant pas très bien si elle devait la rejoindre, ou s'asseoir, elle fit le choix de rester plantée là où elle était pour l'écouter.

- Bonjour à tous ! Je m'excuse pour le léger retard, nous avons eu à marcher un peu plus que je ne l'avais prévu. Si je me tiens ici devant vous aujourd'hui, c'est pour vous présenter ma nièce. Certains la connaissent déjà, car elle m'accompagne sur les marchés depuis maintenant quelques années.

Elva sourit nerveusement et rejoignit sa tante qui l'invitait à monter à côté d'elle. Elle commençait à deviner ce qu'il se tramait et elle ne se sentait pas prête du tout.

- Elva est la plus jeune du clan Hammjar. Son père, Dwalen, m'a confié la tâche de l'instruire et de la préparer à la vie de marchande. Elle est l'héritière de notre clan, et c'est pourquoi je souhaite lui léguer ma place de représentante de famille. Mon travail en tant qu'édile m'accapare quelque peu. Le poids des années commence lui aussi à se faire sentir, et je ne peux plus me déplacer autant que je l'aimerai, pour mon plus grand malheur.
Si personne n'y voit d'inconvénient, Elva assistera désormais aux réunions, prendra part aux débats et participera aux votes afin de s'initier peu à peu à la vie politique. De mon côté, je continuerai à mener mes tâches d'édiles.


La jeune femme avait envie de s'enfoncer sous le plancher. Ou de sauter au cou de sa tante tant elle était touchée. Elle hésitait encore. Alors elle lui murmura un simple et timide "Merci" et prit place dans les gradins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leconsortiumdairain.forumactif.org
 
Place à la jeunesse !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Consortium d'Airain :: Atrium :: Au coeur du Bourg-